Eau

L’eau potable est captée puis acheminée auprès des utilisateurs par un syndicat intercommunal, le SMEBS (Syndicat mixte des eaux Bellefontaine Semine).

Le syndicat mixte des eaux Bellefontaine Semine / SMEBS

Il a pour compétences :

  • l’exploitation des ouvrages intercommunaux de production et de stockage de l’eau,
  • l’entretien et le renouvellement des réseaux intercommunaux.

Le SMEBS alimente ses communes membres sur l’ancien périmètre du syndicat des eaux de la Semine (Éloise, Chêne-en-Semine, Clarafond, Franclens, Saint-Germain-sur-Rhône, Vanzy, Bassy, Chessenaz) et sur l’ancien périmètre du syndicat des eaux de Bellefontaine (Clermont, Desingy, Droisy, Menthonnex-sous-Clermont, Usinens ainsi que sur une partie de la communauté de communes Rumilly-Terre-de-Savoie : Crempigny-Bonneguête et Versonnex).

Le territoire est alimenté principalement par les ressources syndicales des forages de Bange (sur la commune de Clarafond) et des Vorziers (sur la commune de Vanzy).

En complément, certaines communes utilisent des sources locales comme les captages de Chatenod à Vanzy, d’Arbepin à Bassy ou du chef-lieu à Clarafond.

L’eau distribuée sur le secteur de la Semine est désinfectée principalement par un traitement ultra-violets et exceptionnellement par chloration.

De nombreux contrôles sont effectués chaque année par l’agence régionale de santé dans le cadre du contrôle sanitaire réglementaire.

Contact

Président : Hugues PERROT – La Croisée – 70 route de la Semine – 74270 CHÊNE EN SEMINE – 04 50 69 46 26

 

Le réseau communal

La commune s’occupe, en régie avec le SMEBS, de l’approvisionnement, du stockage et de la distribution de l’eau sur le territoire.

Ses missions sont :

  • l’exploitation des ouvrages communaux de stockage (réservoir de Grand Buisson),
  • l’entretien et le renouvellement des réseaux,
  • le fonctionnement correct et continu du service de distribution d’eau potable,
  • la fourniture à tous les abonnés, d’une eau présentant les qualités imposées par la réglementation en vigueur.

Le réseau d’Éloise mesure 13,5 km pour un rendement d’environ 81 % (source RPQS 2017), constitué principalement de fonte, avec un diamètre nominal variant de 60 à 150 mm.

La télérelève des compteurs installés sur le domaine privé est mise en place dans le courant de l’année 2021.

Le réservoir communal du Grand Buisson a une capacité de 500 m³ dont 120 m³ de volume défense incendie.

42 poteaux incendie couvrent le territoire communal.

Le plan du réseau communal est en train d’être complété pour l’ensemble des hameaux. Le document actuel est celui annexé au PLUi. Une nouvelle version sera prochainement mise en ligne.

Fichier(s) joint(s):

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Accès rapides

Rechercher